Sécurité et systèmes embarqués : la Tesla Model S piratée

Tesla Model S

Sécurité et systèmes embarqués : la Tesla Model S piratée

Le piratage des systèmes embarqués des véhicules donnent des sueurs froides aux constructeurs automobiles. Chrysler en a d’ailleurs fait les frais lors d’une attaque à distance et a dû rappeler 1,4 million de véhicules en urgence pour combler les failles de sécurité.

Lors de la conférence DEF CON 23 qui s’est tenue du 6 au 9 août 2015, Marc Rogers et Kevin Mahaffey ont exposé les résultats de leurs travaux portant sur le hack de la Tesla Model S. Après deux ans de labeur, les deux chercheurs sont parvenus à pénétrer dans le réseau local qui interconnecte le système de divertissement de la voiture.

Résultat ? Les chercheurs ont réussi à ouvrir les portes de la voiture et à la stopper alors qu’elle roulait à faible allure. Toutefois, ce hack n’est pas le fruit d’une attaque à distance : il a fallu que les hackers se connectent physiquement au véhicule via une interface Ethernet. Tesla a bien pris note de ces failles et a d’ores et déjà patché l’ensemble de sa flotte de véhicule grâce à son système de mise à jour à distance.

Pour plus de détails sur les différentes étapes de ce hack, lisez cet article de Gilbert Kallenborn publié sur 01net.com : http://goo.gl/HNCRRe